Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Chapelle de Montalaurou

La chapelle de Montalaurou est située en haut d’un pech à 160m d’altitude.

 

 Ce lieu est très marqué par le XIX siècle :

- Cette chapelle est construite à proximité d’une éolienne qui pompé l’eau pour un domaine viticole en contre bas.

- La chapelle de Montalaurou est entourée de pins, arbres très à la mode au XIX siècle.

Son essence, son bois… sont très apprécié. Il est également présent dans les parcs des châteaux de la viticulture. Cet arbre devient aujourd’hui endémique dans nos régions, son développement et son « agressivité » porte atteinte à la biodiversité.

- Les grandes familles du XIX siècle : de grandes familles s’établissent au cour de se siècle de prospérité économique. Tout commença grâce à la famille De Lapeyrouse qui offrit le terrain. La famille CURE, originaire d’Autignac, donna un de ces tombeaux de famille pour ériger cette chapelle. Les restes du défunt furent transportés au Sacré cœur à Béziers.

Six ans de travaux et de nombreuses péripéties furent nécessaires pour réaliser cette chapelle. On note, au cour de la construction, de nombreux effondrements de la structure : il faudra doter les murs très étroits et très hauts, de contreforts.

Le souhait de voir le rayon de soleil du 8 décembre illuminer l’autel explique la surélévation de la chapelle et la hauteur de sa voûte.

Il était essentiel que le rayon du soleil passe par le vitrail au-dessus de l’entrée, le 15 août et le 8 décembre, fêtes de l’Immaculée Conception. On demandait à la Sainte Vierge de protéger les hommes et les cultures souvent ravagées par la grêle.

Le culte de Notre Dame :

Le curé de Pailhès était connu pour sa dévotion à Notre Dame. C’est lui qui choisi le lieu d’implantation de la chapelle et qui décide de la vouer à Notre Dame pour protéger les récoltes régulièrement ravagées par la grêle. La dévotion à Notre Dame fut très importante au XIX siècle.

Le culte rentre en Occident par les croisades au XII siècle mais en occident, l’image de la Sainte Vierge et différente du culte byzantin. Par la suite, ce culte sera souvent attaqué notamment par les Jansénistes.

En 1846 : apparitions de Notre Dame de la Salette.

En 1849, la congrégation du Sacré Coeur de Marie est créée par Appolonie Pélissier (belle-fille Cure) et Jean Gailhac.

Le 8 décembre 1854, une bulle de Pie IX définit le dogme de l’Immaculée Conception.

En 1855, les travaux commencent à Montalaurou.

Le 11 février 1858 : première apparition à Lourdes par Bernadette Soubirous.

15 août 1861 inauguration de la chapelle de Montalaurou.

 

Depuis cette date, c’est un lieu de rassemblement des communes environnantes notamment le 8 décembre (jour où le soleil passe par le vitrail au-dessus de la porte d’entrée pour éclairer l’autel) et le 15 Août.

 

Cette Chapelle présente une statue de Notre Dame de la Salette. 

Elle est ouverte deux jours par an (en dehors de manifestations exceptionnelles), le 15 août et le 8 décembre.

Mairie de Pailhès
« novembre 2017 »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
 
Nos Partenaires